Aller au contenu

Tests de réponse thermique améliorés (E-TRT) menés à Bruxelles

Publié le

Sous la conduite du Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) et avec l’appui des équipes du Service Géologique de Belgique et de Bruxelles-Environnement, deux tests de réponse thermique « améliorés » ont été menés récemment dans le bois de la Cambre le long des deux forages profonds creusés dans le cadre du projet Brugeo.

Ces tests de réponse thermique « améliorés » sont essentiels pour une cartographie précise du potentiel géothermique des systèmes fermés (géothermie peu profonde). Equipés de fibre optique, ils fournissent en effet d’une part la température initiale (au repos) du sous-sol en fonction de la profondeur. Et d’autre part l’évolution de cette température avec le temps et la profondeur lorsqu’un flux de chaleur similaire à celui rencontré dans les sondes géothermiques est injecté le long du forage. L’interprétation de ces tests de terrain conduit à la détermination de la conductivité thermique des différentes couches géologiques rencontrées. C’est principalement la connaissance de ce paramètre qui permet le dimensionnement des sondes géothermiques verticales (système fermé).

S’abonner à l’actualité de la géothermie à Bruxelles